Jean-Basptiste Gervais (N1F) : « Les filles ont toutes énormément progressé »

Notre responsable du Centre de Formation et entraîneur de la N1F, Jean-Baptiste Gervais, a fait le bilan de cette première partie de saison, en louant la progression de nos jeunes aiglonnes.

Que retiens-tu de ces premiers mois de compétition sur le plan sportif ?

En début de saison, nous avons eu la chance d’avoir un groupe stable, mais au fil des semaines, l’infirmerie s’est malheureusement un peu remplie, avec des blessures diverses qui ont réduit le nombre de joueuses au sein de l’effectif. Avec en plus certaines de nos joueuses qui n’avaient pas la possibilité de doubler entre l’équipe première et la N1F, on s’est retrouvé fortement amoindri. L’objectif, cette saison, est de se maintenir dans la division. Les filles commencent a revenir petit à petit, c’est positif. Mais si je devais tirer un bilan de cette première phase, je dirais qu’elle est frustrante car nous avons eu peu d’occasions d’aligner notre équipe au complet. Mais c’est aussi le lot des équipes réserves. Il faut faire avec.

Quel regard portes-tu sur l’évolution de tes joueuses ?

Les filles ont toutes énormément progressé. C’est une grande satisfaction. Elles sont motivées, avec beaucoup de tempérament. Malgré tous les problèmes que nous avons rencontré ensemble pour les raisons évoquées précédemment, elles sont restées soudées et ont réalisé des matchs extraordinaires, comme à Annecy ou à Thuir. Même si les résultats ne sont pas toujours là, les filles progressent, individuellement et collectivement.

Certaines, à l’image de Margot Le Blevec, Mathita Diawara, Netty Archier ou encore Floriane Borges, ont déjà eu du temps de jeu avec l’équipe première. Comment juges-tu leurs débuts ? 

Le double projet entre Centre de Formation et équipe professionnelle n’est pas simple. Et pourtant, malgré des prestations irrégulières, ce qui est logique à leur âge, elles ont réussi à grappiller du temps de jeu et répondre présentes. Pour des jeunes filles qui n’ont pas encore fini leur formation, déjà s’exprimer en Ligue Butagaz Energie, c’est prometteur pour la suite. Cela s’inscrit parfaitement dans notre stratégie de promouvoir tout au long de la saison des joueuses du Centre de Formation dans le groupe de Clément Alcacer.

Cette saison et pour la première fois, une équipe 3 a été lancée, avec les U17 de Pascale Roca. Comment juges-tu l’apport de ces jeunes joueuses ? 

On commence petit à petit à mettre cette stratégie en place. Certaines joueuses ont pu s’entraîner avec nous la semaine et commencent à être intégrées au groupe. Il y a un écart important entre le niveau départemental et la N1F, mais les filles ont un bon état d’esprit. C’est un vrai plus par rapport aux autres années.

© OGCNice Handball 2022 - Réalisation Creamania