0 Fil d'actualité

RETRO 2016-2017 / Interview Emmanuel Dott

12 Jul

Emmanuel Dott, directeur et entraîneur du centre de formation nous parle de ses joueuses et de son équipe de Nationale 1.

emmanuel-dott-2

Quel est ton bilan sur la première partie de saison de ton équipe et qu’est-ce que tu penses de ton groupe ?

Le bilan est positif malgré nos 2 matchs nuls. Le groupe continue d’avancer et d’acquérir l’expérience indispensable pour la suite de leur parcours.

Les filles doivent garder à l’esprit que seul l’investissement, l’exigence et l’attitude prime. Jouer en N1 ne doit pas être une finalité et une fin en soi mais, une voie d’accession pour la LFH. Ce groupe étant composé à majorité de filles du Centre de Formation, ce niveau représente une première évaluation quant à leur capacité à atteindre le niveau minimal requis en LFH.

Le groupe est sain, travailleur et les filles sont conscientes des attentes légitimes du club quant à leur progression.

Quel est ton ressenti sur l’apport des joueuses de ton équipe avec le groupe pro ?

Les joueuses ayant intégré le Centre de Formation sont venues dans l’optique de jouer avec la LFH. A ce titre, leur intégration progressive est légitime. D’autant plus que les blessées au niveau des pros l’a facilité.

Le chemin est encore long pour ces jeunes joueuses mais, le fait de leur permettre au quotidien de vivre au contact du professionnalisme les structure. Elles doivent prendre des initiatives et ne rien regretter même si leur temps de jeu est limité. A elles de se préparer pour être prêtes quand l’opportunité se présentera.

Après plus de 1 mois et demi de coupure, ton groupe redémarre contre le Pouzin, quel est ton avis sur cette rencontre et sur cette adversaire ?

Le POUZIN est une équipe ayant affiché ses ambitions de monter à l’échelon supérieur la saison prochaine. De ce fait, la rencontre qui arrive est capitale pour elles étant donné qu’elles ont déjà lâché des points en route (Défaite contre Aix Bouc Bel Air et Toulouse). Elles se devront d’être combatives et appliquées pour venir l’emporter sur nos terres.

De notre côté cette longue période sans compétition a permis aux filles de travailler au contact des pros et de refaire une préparation physique adaptée et ce, pour être prêtes pour la suite de la saison.

Quelles sont tes objectifs pour cette deuxième partie de saison ?

Continuer à rester invaincues à domicile.

Faire en sorte que le maximum de filles intègrent le collectif de LFH.

Donner une image positive du club par un comportement irréprochable.

En tant que coach principal du club, quel est ton ressenti sur le groupe pro à la mi- saison ?

De nombreuses blessures sont venues perturber la fin d’année et le groupe continue à chercher cette victoire qui ferait du bien à tout le monde.

Les filles travaillent bien et sont conscientes que dans la difficulté, cela est fondamental.

Les affinités commencent à apparaître mais cela demande encore du temps. En tout cas, et elles l’ont prouvé sur bien des matchs, elles sont capables de rivaliser contre tout le monde. Manque aujourd’hui la capacité de le maintenir sur un match entier.

Penses-tu que certaines de tes joueuses peuvent s’installer durablement avec elles ? 

L’objectif du centre est celui-là et les filles sont venues pour ça.

A elles maintenant d’en prendre conscience et de faire les efforts pour.



Dernières actualités