0 En vedette, Fil d'actualité

INTERVIEW – Jannela BLONBOU

23 Nov

L’OGC Nice vous propose de lire l’interview de notre aiglonne Jannela Blonbou réalisée juste avant son départ en stage avec l’équipe de France A.

Elle nous parle de sa place dans le collectif professionnel niçois mais aussi de sa relation avec Carmen Martin et le reste du groupe, puis de ses objectifs.

Depuis le début de saison tu es dans le groupe professionnel, comment te sens-tu dans ce groupe ?

Jannela : Je me sens véritablement intégrée au point de faire partie du collectif à part entière.

Le fait de côtoyer des joueuses comme Linnea Torstenson et Carmen Martin tous les jours à l’entrainement te permet-il de progresser et d’évoluer dans ton jeu ?

J : Carmen et Linnea m’encadrent et j’apprends quotidiennement à leurs côtés, ma boîte à outils continue de se remplir. En situation de compétition j’utilise ce que j’ai déjà en ma possession et je l’agrémente en fonction des situations de jeu avec ce qu’elles m’apportent.

Comment juges-tu la première partie de saison d’un point de vue individuel et collectif ?

J : Au point de vue individuel, je suis consciente des objectifs de la saison pour l’OGC Nice et du fait que j’allais être dans l’effectif professionnel, je me devais de donner le meilleur de moi-même à chaque rencontre. Mon investissement est total sur le temps de jeu qui m’ai donné. Individuellement, je joue de façon à me créer des occasions de tirs mais surtout je joue pour mes coéquipières car je fais partie d’un collectif, chaque but découlant de mes actions est aussi mon but.

En l’espace d’un an tu es passé du centre de formation à l’effectif professionnel de l’OGC Nice. Que penses-tu de cette évolution si rapide ?

J : J’en suis fière car mes efforts ne sont pas vains, depuis que j’ai entamé ce cursus (en Guadeloupe), je me réveille handball, je mange handball, je dors handball… je VIS HANDBALL !!!

Tu es championne d’Europe junior, tu as eu une sélection en équipe de France A’ et maintenant tu es appelé en équipe de France A, comment vis-tu cette évolution ?

J : Je ne pensais pas que ça irait si vite. A chacun de ces rendez-vous, je me dois d’être à la hauteur des attentes et l’investissement mental et physique qu’engendre chacune de ces étapes font partie de mon évolution. Cette évolution engendre l’expérience et l’expérience me permet d’évoluer.

Comment as-tu appris ta sélection en A ?

J : J’écoutais l’album de « Kalash » et j’ai reçu l’appel de Mr Olivier KRUMBHOLZ.

Que penses-tu de cette 1ère sélection ? Comment vois-tu ce stage, qui sera le dernier avant le départ pour le mondial en Allemagne ?

J : Cette première sélection est un moyen d’apprendre et d´acquérir de l´expérience, on rêve toutes d´y être un jour maintenant reste à montrer ce que je sais faire. J’ai regardé tous les mondiaux que j’ai pu et de savoir que peut-être je pourrais disputer celui juste après le stage me donnera encore plus les moyens pour y parvenir. C’est vraiment un rêve qui peut se réaliser.



Dernières actualités